Orientations générales 2021-2023

ORIENTATIONS GENERALES DE LA FPMA FIHOBIANA-PARIS

D’une Eglise de paroissiens vers une Eglise de disciples en Christ

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit »
Matthieu 28 : 19
En tant qu’Eglise, la mission première de Fihobiana-Paris est de faire de ses paroissiens de véritables
chrétiens, des disciples du Christ. Être disciple du Christ signifie l’accepter comme son Maître et
Sauveur, connaître Sa volonté à travers Sa parole et l’accomplir. Outre l’illumination de l’Esprit Saint,
un tel cheminement nécessite l’accompagnement exclusif d’un responsable spirituel, en l’occurrence
d’un Pasteur Permanent, dynamique, engagé et capable de faire régner l’harmonie dans l’Eglise.

D’une Eglise dominicale à une Eglise impliquée au quotidien

La vie spirituelle ne doit pas rester superficielle mais au contraire être vécue au quotidien. Une
prédication dominicale est loin d’être suffisante pour nourrir sa vie spirituelle, notamment quand cette
première n’est pas suffisamment ancrée dans la réalité en omettant d’évoquer des cas concrets. Par
conséquent, Fihobiana-Paris devrait oeuvrer pour un épanouissement spirituel de ses membres en
mettant à leur disposition un moyen de s’édifier en dehors des cultes du dimanche.

Mûrir et croître ensemble

« Encouragez-vous les uns les autres et aidez-vous mutuellement à grandir dans la foi comme vous le
faites déjà. » 1 Thessaloniciens 5 : 11
L’édification spirituelle est l’affaire de tous. Chaque paroissien de Fihobiana-Paris est responsable de
la bonne édification mutuelle de la communauté. A l’Eglise d’offrir à Sa communauté des outils de
communion et d’édification mutuelle, marqués par l’amour, la fraternité, la solidarité et la paix du
Christ.

Développer une culture missionnaire en paroles et en actes

Aujourd’hui notre communauté se préoccupe quasi-exclusivement d’elle. Or, Jésus-Christ nous
commande d’aller faire de toutes les nations ses disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du
Saint Esprit (Mat 28.19).
Par conséquent, la conception que l’on a de l’église doit changer de manière profonde et être
renouvelée par l’Esprit-Saint.
Fihobiana-Paris doit partager la Parole de Dieu aussi bien individuellement que collectivement. Elle
doit le faire dans ses murs mais aussi hors de ses murs comme écrit dans 1 Pierre 2:5 « et vous-mêmes,
comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin
d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. »
Par ailleurs, la Bible enseigne l’entraide et l’assistance dans 2 Pierre 1:5-7 « […] faites tous vos efforts
pour joindre à votre foi la vertu, […] à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. ». Mettant
en pratique cette Parole de Dieu, Fihobiana-Paris se donne comme objectif d’être une église charitable.
Pour cela, elle met en place des projets à long terme.
Enfin, la communauté prend soin des siens en prenant des nouvelles de ceux qui délaisseraient notre
assemblée, par des visites, des appels, etc.
Jésus nous dit de nouveau : Fihobiana-Paris, la paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi
aussi je vous envoie. (Jean 20.21)

Apprendre à consacrer nos vies et nos coeurs au Seigneur

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant,
saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable » Romains 12.1
Les membres de Fihobiana-Paris forment une Armée dans laquelle chacun s’implique.
L’église encourage l’émergence de nouvelles vocations. Elle aide les paroissiens à ranimer le don de
Dieu en eux (2 Tim 1.7) pour qu’ils soient un don pour la communauté et les autres.
Cette implication des paroissiens va jusqu’au financement de la mission de l’église car il est écrit « Il y
a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » Actes 20.35b.

D’une église routinière à une église vivante et qui se réinvente/évolue

 » Le royaume de Dieu est semblable à un scribe instruit, comme un maître de maison qui va tirer de son
trésor des choses anciennes et des choses nouvelles.  » Matt. 13:52.
Fihobiana-Paris doit vivre avec son temps (ex : utilisation des moyens modernes) et s’engager sur des
projets précis mais réalisables. Pour cela, il est nécessaire que les paroissiens s’impliquent.
Nous ne devons pas juste assister au culte mais y participer. Une des faiblesses lors de nos chants est
la faible participation des paroissiens. L’assemblée devrait connaître les chants.

Une église transparente dans sa gestion pour ses paroissiens

Les paroissiens sont impliqués dans la vie de l’église grâce au partage d’informations, via les canaux de
communication existants.
Néanmoins, quelques efforts sont à fournir sur les informations financières/budgétaires.
La gestion transparente des affaires courantes permet une vie en Christ paisible dans laquelle les
membres se font mutuellement confiance.
Luc 16.10a : « Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes »

Vers une église ouverte et accueillante

La FPMA Fihobiana-Paris est une église accueillante qui permet à chacun de s’intégrer et de s’édifier
sereinement. Toutefois, elle doit soutenir cet effort pour que personne ne se sente exclue.
L’ église est ouverte et s’enrichit des diversités de ses membres permettant de développer la tolérance,
le respect mutuel, et la charité (solidarité, entraide sociale), pour accueillir et servir son prochain.
Luc 14. 13 « Mais, lorsque tu donnes un festin invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des
aveugles.
Galates 6.10 : Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et
surtout envers les frères en la foi.

D’une assemblée à une famille en Christ

La cohésion de notre communauté et les liens fraternels sont consolidés par des moments de
convivialités, de partage d’expériences et des activités communes entre les sections : une église avec
des paroissiens bienveillants les uns envers les autres, remplis d’humilité pour servir le Seigneur.
Proverbes 11.2 « Quand vient l’orgueil, vient aussi le mépris, mais la sagesse est avec les humbles »