Croître en Jésus

« Croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ » (2 Pierre 3 :18).

pousseLa nouvelle vie en Christ devrait avoir la force de croître grâce à la présence de Jésus dans le cœur et à l’étude de sa Parole. On devrait en voir la manifestation lorsque chacun atteint « la mesure de la pleine stature parfaite du Christ » (Ephésiens 4 :13).

Le chrétien qui a reçu la connaissance du salut est incité désormais à marcher de progrès en progrès (I Thessaloniciens 4 :1), cherchant à posséder abondamment les dons spirituels pour l’édification de l’Eglise (I Corinthiens 14 :12). Chaque croyant doit passer de l’enfance spirituelle à l’état de l’homme accompli (Hébreux 5 :12), par la croissance de la connaissance de Dieu (Colossiens 1 :10), de la foi (2 Th. 1 :3), de l’amour (Phillipiens 1 :9 ; I Thessaloniciens 3 :12), des fruits de la justice (II Corinthiens 9 :10). Et celui qui croît ainsi dans la grâce constate désormais que sa force augmente à mesure qu’il avance.

Le chrétien n’est donc jamais une personne accomplie (Phillipiens 3 :12), mais dans sa course en avant, dans sa marche vers la perfection, il aspire sans cesse à atteindre, par la vertu du Saint-Esprit, la stature parfaite de Christ. Et dans la mesure où c’est Christ qui grandit en lui, son propre moi s’efface, « il faut qu’Il croisse et que je diminue » (Jean 3 :30). Ainsi les progrès du croyant, loin de porter à l’orgueil, l’incitent au contraire à l’humilité, car ils le conduisent à reconnaître toujours davantage que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître (I Corinthiens 3 :7).

Le chrétien doit grandir non pas isolé, mais dans l’Eglise, où il est inséré comme une pierre vivante ; en même temps qu’il croît pour le salut, la maison spirituelle qu’est l’Eglise s’édifie (I Pierre 2 :2-5). L’obéissance du croyant dans la communion de la communauté chrétienne fait croître sa foi (Phillipiens 1 :25 ; II Thessaloniciens 1 :3), et le conduit à un témoignage efficace dans le monde (II Corinthiens 10 :15).

La croissance est une loi de la vie chrétienne comme celle de toute vie. La germination représente le commencement de la vie spirituelle; le développement de la plante est une belle image de la croissance chrétienne. Il en est de la grâce comme de la nature : il ne peut y avoir de vie sans croissance constante. La plante doit grandir ou mourir. Le développement de la vie chrétienne, comme celui de la plante, est silencieux et imperceptible, mais constant. A chaque phase, notre vie peut être parfaite: cependant, si le dessein de Dieu à notre égard s’accomplit, il y aura un progrès continuel.